Annuaire des sections

FRANCE ACTIVE

 



GRANDE-BRETAGNE (AMBASSADE DE)


Groupe de Recherche et d'Échanges Technologiques (GRET)


INTER SERVICES MIGRANTS - Interprétariat


JOC - AVENIR ET JOIE

 



MAX HAVELAAR

 



MEXIQUE (AMBASSADE DU)


OFFICE FRANCO QUÉBÉCOIS POUR LA JEUNESSE


Parti Socialiste

Le Parti Socialiste français, association née en 1971, emploie aujourd’hui 125 salariés rue de Solferino à Paris. Il fonctionne comme une PME, composé de 50% de femmes et 70% de cadres, à travers une gestion originale articulée autour des différentes "sensibilités" qui composent sa direction.
La section syndicale SMA-CFDT du PS existe depuis 2000.
Elle est minoritaire face à la CGT et le SPPS (syndicat maison) et doit affronter, comme dans de nombreuses entreprises, l’individualisation du travail, les rivalités.
Elle est, malgré tout, porteuse de nombreuses avancées sociales, dans le cadre de la confrontation syndicale.
Depuis 2000, elle s’est battue notamment pour que la "commission mixte paritaire", qui traite encore aujourd’hui les dossiers de manière individualisée, soit remplacée demain par une véritable négociation annuelle obligatoire collective. Ainsi, les négociations sur ce sujet devraient démarrer courant 2010, avec la direction issue du dernier congrès.
Par ailleurs, le SMA-CFDT ne désespère pas de voir la direction entériner sa proposition de règlement intérieur du Comité d’entreprise, actuellement en cours de réalisation.
Enfin, le SMA-CFDT participe à une négociation qui a pour objet principal, la révision de la convention d’entreprise (celle-ci date de 1993) ainsi que ses nombreux avenants.
Le Comité d'entreprise sera renouvelé à l'automne prochain.



Points d'Information et de Médiation Multi Services - PIMMS-PARIS

Les premiers Points d’information et de médiation multi services (PIMMS) ont été créés à Lyon en 1995, à la suite des émeutes de Vaulx-en-Velin, pour compenser le déficit de services publics dans les quartiers sensibles. Ces dispositifs, associations loi 1901 dont les principaux partenaires financiers sont EDF, GDF, La Poste et les municipalités, font de la médiation sociale (écrivains publics, médiation énergie…). Implantés en proximité des populations en difficulté, ils les orientent vers les services sociaux et le réseau associatif local.
Aujourd’hui, l’Union nationale des PIMMS regroupe une cinquantaine de points sur tout le territoire français.
Le PIMMS de Paris emploie 25 personnes sur 5 sites. Cette équipe de médiateurs est une richesse par les nombreuses origines culturelles qui la composent, mais parfois difficile à diriger, du fait même de ces différences.
Une première dans l’Union !
Le PIMMS de Paris est le premier en France (et le seul) à avoir élu en 2009 des délégués du personnel, seule instance représentative pour l’instant. Sur les 25 salariés, vingt sont en contrats aidés, ce qui n’est pas sans incidence sur le calcul de l’effectif légal de l’entreprise. Cette élection a été voulue par la direction qui l’apprécie comme une bonne interface avec les salariés, en collectif comme en individuel.
Depuis, la mutuelle complémentaire a été renégociée, et un groupe de parole est en création, avec l’aide d’un psychologue, pour accompagner les médiateurs dans la complexité de leur métier d’écoute.
Un avenir prometteur…



Page(s):  1  2  3  4  5  6  7 

Réalisation Azimut Communication © 2007
mentions légales