L'implantation

2005-03-31CarGuy5.jpeg

  Le secteur associatif est fortement marqué par la réalité des TPE/PME. Les adhérents du SMA sont dispersés sur plus de 200 structures employeuses ; les isolés (c’est à dire les salariés non organisés en section syndicale d’entreprise) représentent un tiers de nos adhérents. Les entreprises associatives de plus de 50 salariés demeurent peu nombreuses, les plus de 200 assez exceptionnelles, l’effectif moyen étant inférieur à 25.
Dans un tel contexte, les institutions représentatives du personnel (quand elles existent) sont souvent fragiles et disposent de peu de moyens. L’accompagnement par le syndicat vise à les renforcer en leur assurant conseil juridique et appui technique afin de leur permettre d’exercer au mieux leurs missions. De plus, tout adhérent accédant à un mandat représentatif (Délégué du personnel ; élu de Comité d’entreprise ; membre de CHSCT ; Délégué syndical…) bénéficie de formations spécifiques prises en charge par la CFDT.



Salariés d'ambassades et représentations étrangères en France

Depuis 2001 le SMA prend en charge la défense et la syndicalisation des salariés consulaires, c'est-à-dire des personnels administratifs et de service employés par les représentations diplomatiques étrangères en France (principalement les ambassades).

De manière empirique (la variété des statuts juridiques rendant délicate une estimation plus précise) on peut estimer à environ cinq mille le nombre de salariés concernés à Paris même, chiffre auquel il convient de rajouter les employés locaux des consulats (ou équivalent) en province.

Nous avons ainsi eu à connaître de la situation d’une trentaine d’ambassades étrangères. Quelques dossiers s’avèrent particulièrement lourds (non-paiement des cotisations sociales, absence de bulletins de salaire, obstacles mis à l’exécution des jugements…), d’autres connaissent heureusement des évolutions plus " vertueuses " (élection de représentants du personnel, négociation d'accords collectifs…).



Collaborateurs de députés

La section CFDT des collaborateurs de députés est officiellement constituée depuis octobre 2008.

Son objectif principal est de négocier une convention collective afin d'harmoniser les situations contractuelles des deux mille collaborateurs et de leur assurer un socle commun de droits et de garanties.



Réalisation Azimut Communication © 2007
mentions légales